Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Hacked By XwoLfTn

Vous connaissez peut-être cette sensation : vous rédigez un gros article, et vous réalisez que Google ne balance pas de trafic dessus.

La cause ? Vous n’avez pas bien fait vos devoirs.

Peut-être que votre contenu ne répond pas à une question que se posent les internautes. Ou bien vous avez été trop gourmand(e) en visant un mot clé ultra-concurrentiel comme « prêt personnel ».

Dans cet article, je vais m’efforcer de vous montrer que si vous souhaitez attirer plus de trafic à l’aide de Google, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur l’utilisation d’un outil de recherche de mots clés.

Bien sûr, il est possible de se désintéresser du référencement et de se retrouver malgré tout en première page sur des mots clés intéressants. Par hasard.

Vous publiez un article de fond qui récolte des liens et des partages sur un site lié à un nom de domaine puissant, et vous pouvez parfaitement vous retrouver en tête de requêtes à fort trafic.

Mais les chances sont faibles, et il aurait été à mes yeux bien plus malin de prendre une quinzaine de minutes afin de sélectionner un mot clé intéressant, et d’écrire un article en fonction de celui-ci.

Se priver de plusieurs milliers de visiteurs parce que l’on n’a pas pris en compte l’importance de la recherche de mots-clés, c’est fort dommage.

Surtout lorsque l’on sait à quel point la création de contenu qualitatif est gourmande en temps.

L’objectif ? Se positionner en première page d’une requête souvent effectuée par des internautes qui constituent votre cible. Et c’est le strict minimum, car il vaut mieux viser des recherches pour lesquelles il est possible de se nicher dans le Top 3, voire même en pole position.

Une étude de Moz nous révèle les taux de clics moyens en fonction de la position dans les résultats de recherche. Sur ordinateur de bureau, les cinq premiers résultats recueillent plus de 67 % du trafic. Les autres n’ont plus que des miettes à se partager.

C’est pour cela que je pense qu’il est préférable d’être premier sur un « petit » mot clé, moins recherché mais moins concurrentiel et très ciblé, plutôt que de se retrouver en cinquième page sur un mot clé plus important.

Partie 1 : La recherche de mots clés

Qu'est-ce qu'un mot clé ?

Les mots clés, ce sont les requêtes qui sont effectuées chaque jour dans Google. Ce sont les sujets à propos desquels des internautes recherchent des informations, que ce soit dans l’intention d’acheter un produit, ou de trouver une réponse à une question bien précise.

Pour faire simple, à chaque fois que vous tapez une suite de mots dans votre barre de recherche, comme « acheter crème de nuit » ou encore « comment apprendre l’anglais », Google va vous fournir une série de résultats.

Cette série se basera sur vos recherches précédentes, votre localisation, et ce qui lui semble le plus pertinent pour répondre à votre requête. Pour cela, il va se servir des mots-clés, qui sont intégrés dans le contenu de l’ensemble des pages web afin de pouvoir répondre à votre demande.

Google, c’est ma source favorite de trafic. Cela demande beaucoup d’efforts de se placer sur de jolis requêtes, mais ça vaut largement le coup.

Le moteur vous envoie du trafic en automatique pour zéro euro. Pas besoin d’animer une communauté, ou de lancer des jeux concours. Tant que vous parvenez à maintenir une position sur un mot clé, vous recevez la visite d’internautes qui sont intéressées par la thématique de vos articles.

Mais comment trouver les bons mots clés sur lesquels se positionner ?

Si le volume de recherche est un critère important pour bien sélectionner un mot-clé, il faut également tenter d’estimer sa compétitivité, sans oublier sa pertinence par rapport au type de trafic que vous souhaitez attirer.

Il y a ainsi trois éléments principaux à prendre en compte pour mesurer l’intérêt d’un mot clé.

Les 3 critères à prendre en compte pour sélectionner ses mots clés

1

​LA COMPETITION

Elle varie énormément en fonction des requêtes.

​Certains sont ultra-compétitives, et il serait suicidaire de chercher à se placer dessus.

​Pourquoi ? Tout simplement parce que certains mots clés suscitent de nombreuses convoitises. Du coup, beaucoup d'entreprises, dotées d'une armée de rédacteurs et de référenceurs opérant sur des noms de domaines qui possèdent énormément de poids aux yeux de Google, se positionnent déjà dessus.

D'ailleurs, si un client venait me voir demain matin en me demandant de l'aider à se positionner sur la première page des résultats Google pour un mot clé ultra-compétitif comme "assurance habitation", je lui expliquerai que je n'en suis pas capable, et qu'il ferait mieux de viser des mots clés plus précis. Et je lui souhaiterai bien du courage s'il ne veut rien entendre.​

Certains me répondront qu'il est toujours possible de se positionner sur n'importe quel mot clé grâce à Google Adwords.

C'est une réalité : les mots clés peuvent être achetés. Ces achats publicitaires se traduisent par les résultats sponsorisés que vous voyez s'afficher sur certaines requêtes, au-dessus des résultats "organiques". Leur prix varie grâce à un système d'enchères. Et il peut grimper très vite...

D'ailleurs, à l'heure où j'écris ces lignes, le mot clé "assurance habitation" peut être acheté pour ... 12,63 euros le clic !

La publicité Adwords peut être très intéressante pour certaines thématiques. Mais ce n'est pas ce qui nous intéresse dans cet article. Nous nous préoccuperons seulement des résultats organiques, c'est à dire ceux qui s'affichent sans que le webmaster du site n'ait eu à payer Google pour y apparaître.

La compétition est une donnée capitale lorsque vous effectuez votre recherche de mots clés.

Pour connaître la compétitivité d’un mot clé, plusieurs outils sont à votre disposition, comme nous allons le voir dans la suite de l’article. Certains vous mâchent le travail en vous indiquant un score, ce qui rend la décision plus facile, en particulier si vous êtes débutant(e).

Ils vont vous permettre d’éliminer les mots clés trop concurrentiels. En effet, si vous travaillez seul(e), que vos moyens sont limités, il est à mes yeux inutile de chercher à se frotter aux gros poissons.

Mais ça ne signifie pas pour autant qu’il faille chercher à se positionner sur n’importe quel  mot-clé, seulement parce que c’est dans vos cordes.

C’est vrai, ils ne sont pas concurrentiels, mais c’est souvent pour une raison toute simple : ils ne sont que très rarement recherchés dans Google. Et du coup, ils n’intéressent pas grand monde.

Se retrouver en première position sur une requête, c’est peut-être bon pour l’égo, mais l‘intérêt est très limité si ça n’amène pas du trafic.

Ce qui nous emmène au deuxième critère permettant de mesurer l’intérêt d’un mot clé : sa popularité, c’est à dire le nombre de recherches mensuelles auxquelles il correspond.

2

LE NOMBRE DE RECHERCHES MENSUELLES

Il suffit d'utiliser l'outil mis à disposition par Google, le Keyword Planner, afin de connaître le nombre de recherches mensuelles d'un mot clé.

Ce volume peut être très régulier au fil des mois comme il peut être fortement saisonnier.

Vous l'aurez compris après la présentation de ces deux critères : notre objectif sera de trouver des mots clés pas trop concurrentiels (pour avoir un espoir de ranker) et souvent recherchés (pour en retirer du trafic).

​Mais faut-il chercher à recevoir du trafic à tout prix ? Est-ce que toutes les recherches se valent vraiment ?

Vous connaissez déjà la réponse : c'est non. 

On arrive ainsi à notre 3e critère de choix : quelle sera la qualité du trafic que vous allez pouvoir recueillir grâce à ce mot clé ?

3

DU TRAFIC QUALIFIÉ ?

Vous avez passé de nombreuses heures à peaufiner un article, il faut que ce travail serve un objectif.

Mon but n'est pas de recevoir du trafic pour la gloire. Nous avons tous des factures à payer.

Vous avez passé de nombreuses heures à peaufiner un article, il faut que ce travail serve un objectif.

Certains traduisent une intention d'achat, et sont donc très monétisables. C'est le cas par exemple du mot clé "acheter cane à pêche". Il y a fort à parier que la personne qui le tape dans Google soit sur le point d'acheter une cane à pèche sur un site marchand.

D'autre traduisent une recherche d'informations, et même s'ils peuvent vous amener des prospects, chaque clic effectué depuis Google sera plus ardu à monétiser.

  • de vendre un produit : lorsque un internaute tape "couteau de cuisine" dans sa barre de recherche, il y a une forte probabilité qu'il souhaite acheter un nouveau couteau pour sa cuisine. Vous allez pouvoir lui vendre des couteaux directement, en dropshipping ou en le redirigeant vers un site de marchand à partir d'un lien affilié.
  • d'offrir vos services : vous pouvez par exemple vendre des services de rédaction en élaborant un article optimisé pour le mot clé "comment bien rédiger"
  • de récolter des leads : certaines régies comme PublicIdées vous rénumèrent au prospect (CPA) pour des sites de rencontres, des offres d'assurance,...

Une bonne position sur un mot-clé très ciblé, c’est du trafic qualifié gratuit pendant plusieurs semaines, mois voire même pendant des années.

Un degré d’intention commerciale très variable

Lorsque vous effectuerez une recherche de mots clés, vous devez prendre en considération l’intention commerciale qui se cache derrière. 

Ça coule de source : il sera mille fois plus facile de vendre des haltères à un visiteur qui tape « achat pack haltères » dans son moteur de recherche, qu’à un visiteur tapant la requête « françois hollande âge ».

Voici quatre catégories de mots clés , classés en fonction de la faciliter avec laquelle vous allez pouvoir les monétiser.

Les mots clés d’achat

Si l’on souhaite acquérir un objet spécifique, nous sommes nombreux à effectuer directement dans Google la requête « Achat [objet] ».

Ce sont les plus facilement monétisables. Vous allez faire en sorte d’inciter le visiteur à acheter le produit en question, en le vendant directement ou en proposant un lien affilié.

Les mots clés commerciaux

Ce sont les mots clés qui sont tapés lorsqu’une personne cherche à obtenir des informations relatives à un type de produit.

Un exemple « meilleure machine à café 2016 », ou bien « machine à café senseo ».

Votre objectif ? Leur proposer un guide d’achat ou un test clair et concis, et comme précédemment, les pousser à l’achat.

Les mots clés d’information

Ils traduisent une recherche d’informations, et commencent généralement par « comment faire pour… ». L’intention commerciale associée est bien plus faible.

S’ils sont plus compliqués à monétiser directement, ils doivent vous servir à faire gonfler votre liste email ou bien à proposer des services liés à la problématique traitée.

C’est ce que le site Ooreka fait en proposant un article qui répond à la question « Comment divorcer ».

A la fin de cet article, le site propose habilement de prendre contact avec un avocat qui pourra, moyennant finances, répondre à nos questions relatives à un éventuel divorce.

D’autres sites également des mots clés d’information afin d’apporter des réponses aux internautes. Et même si le trafic est beaucoup moins qualifié, cela reste intéressant pour certaines niches qui ont tendance à susciter l’adhésion.

Vous voulez un exemple ? Le webmaster du site « Gagner son argent » utilise très bien ce type de mots clés pour amener des visiteurs vers ses offres d’affiliation.

Il tire une partie non négligeable de son trafic d’articles liés à la fortune et au salaire de célébrités.

L’article qui lui rapporte le plus de trafic en provenance de Google ? « Laurent Blanc : son salaire à 5 chiffres et sa fortune révélée ».

L’article a été conçu pour répondre à deux requêtes : « salaire de laurent blanc », et, dans une moindre mesure, « fortune de laurent blanc ».

Alors oui, c’est vrai, ce n’est pas du trafic qualifié.  Les personnes qui se demandent combien gagnait Laurent Blanc au PSG ne sont pas dans la recherche immédiate d’un produit ou d’un service spécifique.

Sauf que le blog répond à la problématique d’un grand nombre d’internautes : comment gagner de l’argent en ligne?

Il est donc fort probable qu’une partie des amateurs de foot qui souhaitent connaître le salaire de Laurent Blanc puissent être également intéressés par des astuces leur permettant de générer des revenus sur le net.

Ceci se traduit par des clics sur les offres proposées par le site. Et des revenus pour son webmaster, grâce à une utilisation maline de mots clés peu concurrentiels.

Les mots clés de navigation

Lorsqu’ils souhaitent se rendre sur un site spécifique, beaucoup d’internautes tapent son nom directement dans Google.

Au lieu de s’embêter à taper « http://www.magicmaman.fr », de nombreuses personnes vont rechercher « Magic Maman » directement sur leur moteur de recherche.

Sachez le tout de suite : ils ne sont pas intéressés par ce que vous pouvez leur proposer. Ils souhaitent juste se rendre sur le site en question pour y consulter des informations.

Ces visites là ne vous intéressent pas, et vous ne devriez pas (sauf exception) chercher à les attirer.

Anatomie d'un mot clé "ideal"

Encore une fois, l'objectif n'est pas de viser les mots clés les plus recherchés, mais ceux qui peuvent de remplir vos objectifs.

  1. Un mot clé doté un volume de recherche raisonnable
  2. Un mot clé longue-traîne de 3 mots ou plus. Si vous découvrez ce terme, je vous l'explique dans la suite de l'article.
  3. Un mot clé dont la tendance de recherche est stable ou en augmentation (d'après Google Trends).
  4. Une concurrence moyenne ou faible.
  5. Un mot clé lié à une recherche d'informations concernant un produit spécifique, ou à la résolution d'un problème.

Pour résumer, un bon mot clé doit :

  • vous permettre de vous positionner en première page
  • recevoir suffisamment de recherches mensuelles
  • répondre à une problématique que rencontrent des internautes

La recherche de mots clés au cœur d’une stratégie web

Il y a plusieurs raisons qui laissent à penser qu’une recherche de mots clés minutieuse doit faire partie de votre stratégie de production de contenu :

  • La recherche de mots clés vous permet de ne plus vous baser sur des suppositions. Vous pouvez parfois penser qu’un sujet est intéressant, alors qu’il n’est que très rarement tapé dans les moteurs de recherche. Ne partez pas sur des suppositions : appuyez vous sur des chiffres précis.
  • Cela vous permet d’écrire du contenu qui puisse être compris par Google. Même si le moteur de recherche est de plus en plus perfectionné lorsqu’il s’agit d’interpréter du texte, l’utilisation de mots clés reste la meilleur façon de l’aider à comprendre de quoi traitent vos articles. Il pourra ainsi les faire apparaître lorsque une requête à laquelle ils répondent est effectuée.
  • La recherche de mots clés vous permet d’attirer du trafic QUALIFIÉ. C’est d’ailleurs mon objectif sur BlogPro. Je préfère attirer un visiteur vraiment intéressé par l’idée de créer un site pour gagner de l’argent sur internet, plutôt que dix visiteurs à la recherche de solutions faciles et rapides.
  • Cela vous permet enfin de mieux comprendre qui est votre client idéal, ce profil-type qui représente votre cible. Vous pourrez découvrir les questions qu’ils se pose, et lui proposer des réponses adaptées sur votre site.

Le secret pour s’attaquer aux thématiques concurrentielles

Reprenons notre exemple précédent : le mot-clé « assurance habitation ». 40 000 recherches mensuelles, et une requête fortement monétisable, qui ferait saliver n’importe quel marketeur.

Mais je n’essaierai jamais d’optimiser un article pour ce mot-clé. Tout simplement parce que je n’ai aucune chance d’arriver en première page : elle est trustée par des gros poissons comme Le Lynx, Les Furets ou encore MMA, qui possèdent des « metrics » affolantes. Il m’est inutile d’essayer de viser ce mot-clé. Je pourrais partir la fleur au fusil, en tentant d’attaquer cette recherche, mais ce serait une perte de temps.

Mais comment faire si je souhaite vendre des services d’assurance ? Je peux bien sûr choisir d’utiliser Adwords, qui va me faire payer pour chaque clic un prix basé sur un système d’enchères. Mais à 12 euros le clic, ça peut très vite coûter cher avant d’obtenir son premier client.

Il existe une autre solution.

Elle se trouve dans « la longue traîne », ces requêtes spécifiques à plus de 4 mots. C’est que les mots clés peuvent-être répartis dans plusieurs catégories, en fonction de leur longueur.

Les différents types de mots clés

Mots-clés « Head » : 1 seul mot

Ce sont des mots clés constitués d’un seul mot : voiture, assurance, vélo,… Les volumes de recherche associés sont souvent très importants.

Mais généralement ces termes ne convertissent pas très bien. Par exemple, les personnes qui tapent le mot « couteau » dans Google (35 000 recherches mensuelles) ne cherchent pas toutes la même chose.

Certaines souhaitent consulter une liste des couteaux disponibles sur le marché, alors que d’autres souhaitent simplement consulter la définition du mot « couteau ».

Mots-clés « Body » : plus spécifiques

Composées de 2 à 3 mots, ils sont associées à des requêtes qui sont, à de rares exceptions près, moins compétitives. La compétitivité associé à ces recherches est presque toujours plus faible que celle des mots clés « Head ».

Un mot clé comme « couteau de cuisine » est un bon exemple : il est plus spécifique que le mot clé « couteau », moins compétitif, et représente tout de même 5400 recherches mensuelles. Il a pour avantage de traduire une intention d’achat plus forte.

Long Tail Keywords: des mots clés qui traduisent une recherche très ciblée

Les mots clés longue traîne, ce sont des phrases de plus de 4 mots qui sont beaucoup plus spécifiques. Des phrases comme « couteau de cuisine fabriqué en france » , ou encore « couteau de cuisine céramique pas cher » représentent des mots clés longue traîne.

Le concept de la longue traîne a été détaillé par le rédacteur en chef du magazin Wired, Chris Anderson.

En 2004, il publie le livre « The Long Tail », dans lequel il explique la répartition des ventes générées par plusieurs sites de e-commerce. Il remarque que les meilleures ventes ne représentent que 20 % de leur volume, tandis que des produits dits « secondaires » représentent plus de 80% des ventes. Chaque produit « secondaire » pris individuellement n’est que rarement vendu. Mais de manière cumulée, tous ces produits permettent de générer la majorité du volume de vente.

C’est la même chose avec les mots clés longue traîne : les recherches auxquelles ils sont associées ne représentent pas des volumes importants lorsqu’on les prend individuellement. A tel point que chaque jour Google découvre de nouvelles requêtes, qui n’avaient jamais été effectuées jusqu’à présent. Les mots clés longue traine Pourtant, lorqu’on les cumule, les mots clés longue traîne représentent la majorité des recherches effectuées dans Google.

Quels avantages à viser des mots clés longue traîne ?

  • Il est plus facile de se positionner sur ces recherches. Retenez qu’il vaut mieux être en première page d’une requête à faible volume, que de se retrouver en 6e page des résultats pour une grosse requête
  • Le trafic est beaucoup plus ciblé, et les taux de conversion devraient être supérieurs

Mais comment transposer ce concept pour le mettre à profit dans une stratégie de contenu ? Supposons que je souhaite vendre des services d’assurance habitation. Je vais alors « travailler ma longue traîne », et découvrir des requêtes pour lesquelles il serait plus simple d’apparaître en première page :

  • assurance habitation pour résilié
  • lettre de résiliation assurance habitation gratuite
  • assurance habitation fonctionnaire

Mais concrètement, comment allez-vous choisir les mots clés que vous allez cibler lors de vos prochaines articles ? On peut distinguer deux cas :

Vous démarrez un site à partir de zéro

Vous avez sélectionné une thématique, et vous souhaitez choisir les premiers sujets de vos articles ?

A l’issue de votre recherche de mots clés, vous pourrez regrouper ceux-ci en trois catégories :

Les mots clés « faciles » :
Ce sont des mots clés peu recherchés, mais peu compétitifs et qui vont vous apporter du trafic ciblé. Le but est de pouvoir attirer des visiteurs en dépit d’un nom de domaine « peu puissant ». Et même si ce ne sera largement pas assez pour gagner 2000 euros par mois, ces premières visites vont vous permettre de ne pas vous décourager.

Les mots clés « jouables » :
Ce sont des mots clés avec un volume de recherche plus important, mais plus compétitifs. Même si vous n’allez pas pouvoir vous placer en première page immédiatement sur ces requêtes, ceux sont celles que vous allez viser à plus long terme.

Les mots clés « kamikaze » :
Vous travaillez seul ? Vous n’êtes pas prêt à travailler d’arrache-pied pendant plusieurs mois, et vous n’avez pas plusieurs milliers d’euros à investir ? Oubliez-les : sauf exception, la bataille est perdue d’avance.

Si vous cherchez de nouveaux sujets d’articles pour un site existant

L’approche est alors un peu différente.

Vous n’êtes plus totalement dans le brouillard. Vous possédez ce site depuis plusieurs mois voire plusieurs années. Vous pourrez évaluer vos chances de bien vous placer sur des requêtes en comparant les caractéristiques de votre nom de domaine avec celles de vos concurrents, en vous référant à des « metrics » telles que le Trust Flow et le Citation Flow.

Dans tous les cas

Quelle que soit votre approche, il est important de sélectionner et d’évaluer des mots clés avant de créer du contenu.

Nous allons voir quels sont les outils qui vont pouvoir nous aider.

Partie 2 : La recherche de mots clés

I Des outils pour générer des idées de mots clés

Intéressons-nous dans un premier temps aux outils simples, en versions gratuite ou freemium, qui permettent de générer une liste de mots clés à partir d’un mot clé « souche ».

Google Keyword Planner (gratuit)

Je ne pouvais pas réaliser cette liste sans parler de l’outil de planification des mots clés proposés par Google. S’il a été conçu pour aider les webmasters à mettre en place des campagnes AdWords, il permet aux référenceurs de disposer d’une liste de mots clés , associés à leurs volumes de recherche.

Le « Keyword Planner » nous propose également de nombreuses idées de mots-clés. Malheureusement, celles-ci ne sont pas aussi complètes que celles que peuvent fournir d’autres outils.

Il est nécessaire de détenir un compte AdWords pour utiliser cet outil. Pour l’utiliser, connectez-vous à votre compte AdWords, et cliquez sur « Outils », puis « Outil de planification des mots-clés » :
l'outil de planification des mots clés sur Adwords
Plusieurs possibilités s’offrent à vous :
Les rubriques Adwords pour l'outil de planification des mots-clés
Cliquez sur la première, « Rechercher de nouveaux mots clés ». Google va alors vous proposer une liste de mots clés, qu’il va être possibile de trier par volume.
Idées de mots clés Adwords
ATTENTION : la concurrence à laquelle Google fait allusion n’est pas la concurrence en termes de réféncement naturel sur un mot clé. C’est celle liée aux enchères Adwords. Ce n’est donc pas un indicateur du niveau de concurrence en termes de résultats organiques.

En effet, on peut parfaitement imaginer une concurrence très faible auprès des annonceurs sur un mot clé, cohabitant avec une concurrence féroce en termes de référencement naturel.

Keyword.io (gratuit)

Keyword.io est un outil gratuit qui va également nous permettre de générer des mots clés « liés ». Pour le mot clé « assurance habitation », il nous fourni une liste de 51 idées de mots clés que voici :
La recherche de mots cles sur Keyword.io
Il est possible de ne retenir que celles qui contiennent un mot prédéfini, comme par exemple « résiliation ». Vous pouvez ensuite facilement exporter votre liste dans un fichier texte en cliquant sur « Export », et en sélectionnant « Download selection as text file » :
L'exportation de mots clés sur Keyword.io
L’outil est efficace, mais ne donne malheureusement pas directement le volume de recherche. Et aucun moyen de prendre le pouls de l’aspect compétitif de ces mots clés.

Ubersuggest.io (gratuit)

C’est un autre outil très semblable au précédent. Toujours avec le même mot clé « souche », j’obtiens 311 résultats :
La recherche de mots clés avec UberSuggest

KeywordTool.io (freemium)

Cet outil est proposé en version freemium. La version gratuite vous bloque l’accès à la moitié des mots-clés trouvés par cet outil, mais aussi au nombre de recherches mensuelles.
La version payante de KeywordTool.io me fournit pas moins de 720 mots-clés. Malheureusement, le volume de recherche semble très mal fonctionner avec les recherches sur Google France.
Test du service en ligne KeywordTool.io
 
Si ces outils sont appréciables par leur simplicité, et permettent de générer rapidement une liste de mots clés, il leur manque une chose importante.

Ils ne donnent pas d’indicateur de la difficulté de ces mots clés. Impossible donc de les utiliser pour savoir si l’on peut espérer se positionner sur ces requêtes.

Alors bien sûr, rien ne vaut un audit « à la main » pour savoir si un mot clé est compétitif ou non. Il faut pour cela analyser différentes données, pour chacun des résultats qui s’affichent en première page de la requête : TF, CF, PA, DA, ancienneté du domaine, nombre de backlinks, mots clés qui apparaissent dans le titre et/ou l’URL de la page,…

Des extensions comme MozBar ou SeoQuake peuvent vous faire gagner beaucoup de temps.

Malgré tout, les choses se corsent si vous êtes débutant ou que vous êtes face à une liste de 500 mots clés que vous aimeriez trier rapidement.

Heureusement, il existe des outils qui permettent de renseigner un « score de difficulté ». C’est un bon moyen pour sélectionner des mots clés intéressants, mais ces scores ne sont que des indicateurs, et ne sont pas toujours totalement fiables.

Long Tail Platinium

C’est l’outil que j’ai utilisé lorsque j’ai débuté, et qui m’a permis de positionner des dizaines de sites de niche. Il étudie les 10 premiers résultats de recherche pour un mot-clé en particulier, et attribue un score de compétitivité à chaque mot clé.

Si ce score n’est pas toujours adéquat et souffre de quelques défauts, c’est un très bon outil pour un apprenti référencer qui souhaite jauger les possibilités de se positionner sur un mot clé.

Toujours dans notre exemple de mot clé longue traîne, j’obtiens un résultat de 19, qui indique une compétition relativement faible.
Attention : depuis quelques semaines, Long Tail Platinium se sert des indicateurs de Majestic plutôt que de ceux de Moz. Du coup, les scores ne sont plus les mêmes. J’obtiens ainsi désormais un score de 33 pour ce mot clé, qui ne doit surement pas être beaucoup plus compétitif que lors de ma dernière mesure.

On remarque d’ailleurs à la 7e position un site édité par une petite société qui est parvenue à se placer sur cette requête. Le site a moins de 3 ans, et son score « Domain Authority » n’est que de 8. Sauf qu’il vise clairement le mot clé en question, contrairement à la plupart des autres résultats.
Détails des résultats de recherche sur Long Tail Platinium
Astuce : Long Tail Platinium se base sur l’API du Keyword Planner d’Adwords pour trouver des mots clés. Si vous souhaitez obtenir plus de résultats, vous pouvez utiliser Keyword.io ou KeywordTool.io et insérer directement les mots clés trouvés dans Long Tail Platinium.

Le prix ?

  • 37 $ par mois pour un paiement mensuel
  • 25 $ par mois pour un paiement annuel

Long Tail Platinium est proposé en version d’essai pour 10 jours à seulement 1 dollar. N’hésitez pas à l’essayer en cliquant ici.

Keyword Revealer

Il me fournit 801 mots clés, toujours pour le même mot clé « souche ». Chaque mot-clé est associé à un nombre de recherches mensuelles, à son coût Adwords, mais aussi à un niveau de difficulté et aux « tendances » de recherche. Voici ce que j’obtient avec le mot clé « assurance habitation pour résilié » :
Recherche du mot clé "Assurance habitation pour résilié" dans Keyword Revealer
Malheureusement, l’outil n’est pas toujours très fiable. J’obtiens ainsi un score de 18 (au lieu de 17) pour une recherche nettement plus concurrentielle, sur laquelle de gros poissons cherchent à se positionner :
Mot clé assurance habitation étudiant sur Keyword Revealer
Le prix :

  • Une version gratuite, limitée à 3 recherches par jour.
  • 9,97 dollars par mois pour 25 recherches de mots-clés et 50 évaluation de difficulté par jour
  • 29,97 dollars par mois pour une utilisation illimitée du logiciel, avec la possibilité de se servir du « Keyword Brainstorming Tool » ainsi que du « Rank Checker »

II Trouver des idées de mots clés grâce à vos concurrents (merci SemRush!)

Ne cherchez pas à réinventer la roue.

Vos concurrents ont très probablement une stratégie SEO bien rodée. Et si ils visent certains mots clés, c’est que ceux-ci sont intéressants pour eux. Et ils le sont peut-être pour vous également.

Mais comment faire pour les trouver facilement ?

Je vous présente SemRush, mon petit chouchou.

SemRush vous permet d’enfiler votre tenue d’agent secret, et d’aller espionner vos concurrents.
Toujours dans la même thématique, je peux regarder du côté du leader français des comparateurs d’assurance en ligne, LeLynx.fr.
Le lynx, ce n’est pas seulement un site bien fichu avec une mascotte souriante. C’est un très gros morceau : environ 900 000 visites mensuelles d’après SimilarWeb, dont plus des 3/4 proviennent de Google. Tout cela grâce à un bon positionnement sur des mots clés très recherchés et hyper-concurrentiels.

Plutôt que d’effectuer une recherche fastidieuse, je vais pouvoir utiliser SEMrush pour connaître directement les mots clés sur lesquels ce site est positionné.

Malynx le Lynx !

Pour chaque mot clé, l’outil va me fournir une multitude d’informations, comme le nombre de recherches mensuelles, la tendance de ce mot-clé ainsi qu’un indicateur reflétant la « compétition organique » liée à cette recherche.
Je vais ainsi pouvoir trouver des dizaines de mots-clés (ceux pour lesquels mon concurrent se place au moins dans les 20 premiers résultats), et ne viser que les plus intéressants en terme de rapport volume/compétitivité.

Les mots clés sur lesquels se positionne LeLynx.fr, avec SemRush
Je découvre que le site est deuxième sur « assurance jeune conducteur », dix-huitième sur « assurance habitation caisse d’épargne » ou encore douzième sur « passe le permis de conduire ».

SEMrush propose également un outil de suggestion de mots clés, en version beta. Et il ne m’a pas vraiment convaincu… A l’heure où j’écris ces lignes, il ne m’a fourni que 4 résultats.

Comme avec les outils précédents, il est possible de générer des listes de mots clés liés. En tapant « assurance habitation », j’obtiens ainsi 820 idées de mots clés (« tarifs assurance macif », « simulation assurance mma »,…). D’autres données sont disponible, comme le volume de recherche et un indice de difficulté.

Le petit plus : il est possible de connaître les mots clés achetés sur Adwords par vos concurrents. De quoi vous donner des idées pour des futures campagnes potentiellement profitables.

SemRush nous fournit également une analyste complète des backlinks dont dispose le site.

N’hésitez pas à tester SemRush en cliquant ici.

Pour finir

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout !

Si vous pensez que mon article peut être utile pour vos connaissances, n’hésitez pas à le partager, ça me ferait extrêmement plaisir.

Si vous souhaitez me poser une question sur un point spécifique, ou me signaler l’absence d’un outil que vous jugez comme étant indispensable, vos commentaires sont les bienvenus 🙂

Hacked By XwoLfTn
5 (100%) 2 votes

Hacked By XwoLfTn

Long life for Tunisia 
long life to Palestine

./Exit

 

buy viagra cialis pills cialis generic availability viagra 100mg tablets retail price how long does levitra last sophia viagra lowest cialis prices cyalis women viagra sildenafil vs viagra cialis vs viagra levitra coupons healthy man viagra levitra online cialis coupons from manufacturer trial viagra sample viagra ingredients viagra for women cialis otc viagra coupon cialis for men canada viagra cialis for bph cialas cialis effects cialis patent expiration viagra alternatives cialis 20mg directions wholesale cialis cialis savings card viagra girls viagra patent expiration viagra coupons from pfizer cvs pharmacy viagra coupons is viagra covered by insurance is viagra funded by government viagra without a doctor prescription usa cialis cheap viagra dosage cialis cost inexpensive viagra pills otc viagra buy levitra online cialis sample female viagra viagra canada viagra sex cost of cialis buy cialis cialis 20 mg viagra for sale 200 cialis coupon cialis coupons viagra substitute cialis generic tadalafil levitra vs viagra generic cialis viagra cost buy viagra online cialis coupon print cialis patent expiration date extended cialis 5mg daily cialis pricing cialis side effects viagra savings offer cilias cialis 5 mg does viagra work viagra porn is viagra government funded in america cialis for sale how does viagra work walgreens viagra substitute cialis price cialis voucher when will cialis go generic viagra costs viagra side effects levitra prices liquid cialis cialis dosage recommendations viagra government funded generic viagra available in usa how long does viagra last cialis or viagra viagra from canada viagra samples best price viagra cialis patent expiration 2017 levitra canada side effects of cialis viagra coupons 75 off order online viagra non prescribed viagra viagra cialis cialis samples natural viagra viagra without prescription cialis canadian pharmacy over the counter viagra viagra government funding levitra coupon cialis cialis dosage strengths viagra pills for sale generic cialis tadalafil how to take cialis cialis for women generic viagra 100mg levitra vs viagra for hardness cialis website viagra dose is viagra government funded cialis from canada erectile dysfunction cialis pfizer viagra price cialis cialis daily what is cialis cialis canada pfizer viagra coupons cialis pharmacy prices levitra vs viagra levitra cost what is levitra viagra pills viagra best price cialis reviews 9 levitra at walmart does the government fund viagra how much does cialis cost how does cialis work what is viagra cialis 30 day trial coupon cialis 10 mg sex viagra for women online cialis free viagra discount viagra generic viagra cialis copay card cialis free trial cialis professional natural viagra alternatives that work herbal viagra cheap viagra cialis trial levitra reviews buy cialis online cialis pills for sale canada cialis cialis dosage female viagra pills levitra generic cost of viagra generic for cialis cialis medication viagra prices without insurance cialis online viagra pharmacy cheap cialis levitra 20 mg cost walmart how much does viagra cost viagra coupons is viagra federally funded viagra price levitra 20mg online viagra cialis 30 day sample viagra vs cialis vs levitra levitra vs cialis levitra cialis for daily use cialis discount cialis coupon cialis coupons 2017 cialis on line viagra single packs discount cialis cialis 5mg levitra 10 mg viagra on line no prec viagra 100mg price walmart levitra 10mg viagra on line cialis generic levitra 20 mg viagra from amazon viamedic cialis viagra activate viagra prices viagra vs cialis viagra generic generic for viagra cialis coupons printable revatio vs viagra cialis testimonials daily cialis generic cialis at walmart levitra loc us free cialis canadian cialis viagra without a doctor prescription viagra vs cialis vs levitra viagra canadian viagra generic levitra cialis without a doctor’s prescription cialis tadalafil cialis 20mg cialis alternative levitra dosage viagra vs cialis where to buy viagra buy levitra cialis prices side effects of viagra what does viagra do viagra single packs cost cialis samples overnight utilisation viagra viagra pill cost of levitra cialis vs viagra cealis cialis coupon 20 mg cialis or viagra levitra side effects levitra without a doctor prescription stendra vs viagra viagra online

Commentaires

Laisser un commentaire